http://perso.wanadoo.fr/auteurs.ombre/projet/livre.htm
  

LIVRE

"THEATRES EN COURS"

         Sortie d'un deuxième livre pour le Festival d'Avignon 2003, "Théâtres En Cours" aux Editions Bérénice. Préface Robert Hossein.

         Principe : sélection d'extraits de textes de 10 minutes depuis le monologue féminin et masculin jusqu'à la distribution nombreuse, le trio, le duo.... Sélection réalisée sous anonymat - avant jugement - par un jury de quatre professionnels (Directeur d'école d'Art Dramatique, Metteurs en Scène professionnels, comédiens professionnels) de manière à garantir un facteur de qualité non négligeable... 

      

33

SCENES DE TRAVAIL

du

REPERTOIRE ACTUEL  

Travail élaboré par Les Auteurs de L’Ombre. 

« Quel est le répertoire étudié par les apprentis comédiens en cours d'art dramatique ? Molière, Racine, Marivaux, Musset, Hugo, Mirbeau, Guitry... Pour les plus modernes, Ionesco, Beckett, Koltès… Que des grands auteurs, bien sûr ! Mais que des morts, hélas ! N’y aurait-il donc pas d’auteurs vivants intéressants ? Difficile à croire. 

Si un jeune veut apprendre à danser, il peut choisir entre le répertoire classique et le contemporain, ou faire les deux. Un jeune qui veut faire de la musique peut travailler Mozart, mais aussi Jimmy Hendrix. Pourquoi les élèves comédiens n'ont-ils pas ce choix ? Certains professeurs ne demandent pas mieux que de travailler sur du répertoire contemporain, mais ils ne le connaissent souvent pas très bien, ils ont du mal à trouver des scènes de travail, ils n'ont pas le temps de lire des centaines de pièces... 

C’est donc sans doute aux auteurs eux-mêmes de leur faciliter la tâche, en  cherchant dans leurs catalogues personnels des extraits dont l’intérêt dramatique se double d’un intérêt pédagogique. Des scènes offrant immédiatement une situation et un sentiment, permettant de construire un personnage crédible, cohérent, chargé d'humeurs et d'émotions, sans nécessité de décor important : voilà une manière originale et utile de faire découvrir le répertoire contemporain. Un problème crucial est de trouver un extrait qui tienne debout tout seul, sans avoir besoin de s'appuyer sur l'avant et sur l'après. Pour l'avant, un résumé de la pièce et du contexte doit pouvoir suffire. Pour l'après, à la limite, peu importe, si la scène a sa propre chute. Et pour ceux qui ne peuvent se passer de l’œuvre intégrale, il y aura bien sûr les références pour se la procurer. 

Ces scènes ont pour ambition de susciter la curiosité, la réflexion, la prise de risque des professeurs, et de faire enfin jouer les élèves sur des textes de notre temps, des textes qui leur parlent d’histoires actuelles avec des mots d’aujourd’hui ». 

Yannick Nédélec.

  Mode de sélection 

            29 auteurs ont proposé 127 scènes. Le premier travail a consisté à rendre anonymes tous les extraits. A l’heure du copyright, c’est de l’anonymat que sortira la pertinence et non obligatoirement par l’état patronymique d’une réalité sociale et commerciale. Les noms des auteurs ont donc été remplacés par des numéros, et les mises en pages uniformisées. Il était, effectivement, important de juger les œuvres, et rien que les œuvres, chaque extrait se devant de posséder des vertus pédagogiques, techniques et psychologiques. Cet anonymat sur les sélections ayant toujours été revendiqué par les Auteurs de l’Ombre, nous nous le somme appliqués. De plus, certains écrivains ayant présenté plusieurs scènes de styles différents, il ne fallait pas que le jury commence la lecture d’un extrait avec un a priori lié à un extrait lu précédemment. 

            Le jury choisi comprend quatre personnes bénévoles d’horizons et de pratiques différents, ne se connaissant pas entre elles : Thierry Delhomme (La Flèche), Laure Mandraud (Tours), Thierry Mousseau (Annecy) et Jean-Baptiste Vidal (Leucate). Tous sont des professionnels expérimentés du théâtre, metteurs en scènes, comédiens et professeurs d’art dramatique. Bien sûr, la variété du panel choisi assure de ne pas restreindre le choix des scènes dans un registre particulier. Mais… mais, autant d’avis que de lecteurs ! Des scènes détestées par l’un étant adorées par un autre, l’unanimité s’est vite révélée impossible, et le choix final n’est qu’une affaire de compromis ! Il a fallu relire, transformer des « non » en « pourquoi pas ». Il a fallu que chaque lecteur, après avoir haut et fort revendiqué sa subjectivité, accepte de revoir son jugement à la lumière du goût des autres. Les scènes définitivement sélectionnées produiront fatalement le même effet sur les amateurs de théâtre qui le découvriront : au fil des pages, ils passeront de l’émerveillement à l’agacement, de l’enthousiasme à l’ennui.  Reste qu’au final, chacun aura trouvé dans ce livre des bouts de bonheur, des envies de travail sur scène, et aura découvert un échantillon très varié de l’écriture dramatique d’aujourd’hui. 

VOUS ETES INTERESSE, MERCI DE NOUS RETOURNER LE FORMULAIRE CI-DESSOUS. 

Nom : …………………………                               Prénom : ………………………….

 

Organisme : …………………..                               N° Tel : ……………………………

             

                Je souhaite acheter le livre « Théâtres En Cours », prix de vente 15 Euros + 2, 65 Euros de frais postaux. Merci de me le faire parvenir par la poste à l’adresse suivante : 

Adresse :……………………………………………………………………. 

Ville : ………………………………………. 

Facture en retour : Oui ou Non 

Editions Bérénice, 11 rue de La Glacière 75013 Paris / Tel : 01/47/07/28/27.  

 

 

LE « PETIT MOT » A RETENIR… 

            Anonymat, c’est un des mots clés à retenir pour cet ouvrage. Nous avons effectivement tenu à montrer l’exemple en nous appliquant ce principe d’éthique peu respecté (…) pour justifier notre sélection d’extraits et tendre vers cette qualité cherchée et revendiquée par tous ! Qualité qui reste toute relative puisqu’elle traduit, dans notre cas, le fruit d’un travail d’analyse de quatre professionnels de la profession… respectables et compétents, cela va sans dire. Une sélection concernant des extraits de pièces – et non l’intégralité - destinés à des cours.  

            Nous ne souhaitons pas être commerçants dans un monde mercantile mais constructifs, consciencieux, et pertinents. Notre philosophie est finalement simple, et c’est pourquoi elle est dérangeante pour quelques-uns : nous revendiquons l’idée que l’œuvre est bien plus importante que l’auteur ; en ce sens, que c’est elle qui doit être mise en avant. C’est parce qu’une œuvre rencontre un jour un directeur de théâtre, un metteur en scène, un mécène, un comédien de renom, qu’un auteur naît soudain ! (Parmi la cinquantaine de pièces écrites par Shakespeare, combien sont réellement de qualité ?).  

            Ni juges ni décideurs, nous sommes un collectif d’auteurs réunis pour replacer l’écrivain d’aujourd’hui au cœur du processus de création du Théâtre d’aujourd’hui. La notoriété de notre nom n’est pas notre obsession, nous y préférons de loin l’idée que les œuvres actuelles reviennent démocratiquement sur les planches pour qu’enfin le public - au sens large et non sélectif du terme - regagne les théâtres… L’Anonymat, petit mot s’il en est, y contribuera ! Barrière contre le copinage et autres tentations, l’anonymat est finalement le seul vrai garant du niveau de qualité pour les systèmes de sélection dignes de ce nom. 

Attendez-vous au tome 2 de ce livre, puisque de nouveaux auteurs naissent chaque jour, d’autres se terrent dans leur humilité, et qu’il est du rôle des artistes que nous sommes de nous y intéresser. Ouvrons-nous,  soyons curieux, travaillons ensemble selon les mêmes règles car fermer le jeu en matière artistique ne mène jamais très loin. Construisons le théâtre de demain avec toutes les corporations qui, dès aujourd’hui, mesurent l’importance du côté « art collectif » de notre discipline et laissons les plus égoïstes à leurs désillusions et leurs relents de règne conservateur.   

PLAN DU LIVRE

Monologues féminins                                                                                  page 7 

Monologues masculins                                                                                page 19 

Monologues féminins ou masculins                                                             page 30 

Dialogues pour deux rôles féminins                                                            page 35 

Dialogues pour deux rôles masculins                                                          page 45 

Dialogue pour un rôle féminin et un rôle masculin                                     page 63 

Dialogues pour enfants et adolescents                                                        page 96 

Dialogues pour trois rôles masculins                                                           page 111 

Dialogues pour un rôle féminin et deux rôles masculins                            page 117 

Dialogues pour deux rôles féminins et un rôle masculin                            page 126 

Dialogues pour trois rôle féminins et un masculin                                      page 130 

Dialogues pour grande distribution                                                             page 135